ACTU SECTEURS

[OFFRE D'EMPLOI] Coordinateur·rice Occijazz, Montpellier (34) ou Toulouse (31)

FICHE DE POSTE

Le réseau Occijazz est une association loi 1901.

Créé en 2005 par les acteur·rice·s du jazz de la région ex Languedoc Roussillon, le réseau s’est élargi en 2017 avec les acteur·rice·s de la région ex Midi Pyrénées.

Il regroupe tou·te·s les acteur·rice·s de la filière : musicien·nes, diffuseur·ses, producteur·rices, écoles de musique, médias qui œuvrent pour le développement de la musique jazz.

Le réseau porte 4 projets forts qu’il souhaite consolider et développer :

  • Le GROÔ : Grand Orchestre jazz en Occitanie qui rassemble les jeunes musicien·nes issu·es des conservatoires et écoles de musique de la région.
  • Les résidences : le réseau et les lieux adhérents partenaires accompagnent la création jazz actuelle (3/4 groupes par an).
  • La saison itinérante : un soutien à la diffusion sur le territoire régional pour les adhérent·es les plus fragiles et les petits lieux afin de renforcer la visibilité du jazz et des musiques improvisées en Région Occitanie.
  • Le Charivari : rencontre entre musicien·nes improvisateur·rices autour d’une création musicale éphémère (une session par an).

La personne recrutée sera le·la seul·e salarié·e permanent·e.

Un·e service civique ou stagiaire pourra accompagner le·la salarié·e sur certaines de ses missions.

Sous l’autorité du Conseil d’administration, le·la coordinateur·rice sera chargé·e de développer l’activité et les ressources de l’association.

COORDINATION

  • Contribuer à la réflexion collective et être force de proposition pour le fonctionnement, le développement des projets et des moyens de la structure.
  • Coordonner avec la présidence, le Bureau et le CA le calendrier de travail de l’association et en assurer la mise en œuvre.
  • Encadrer les collaborateurs et collaboratrices de l’association : service civique et / ou prestataires extérieur·es.
  • Organiser et coordonner la logistique des projets portés par le réseau en termes de déplacements, d’accueil, de suivi et de bilan qualitatif et quantitatif.

VIE ASSOCIATIVE

  • Animation de la vie associative : préparation des réunions de travail qui ponctuent la vie du réseau (Conseil d’administration, Assemblée Générale, réunions des commissions), rédaction et mise en forme des comptes rendus en collaboration avec les responsables de commissions, envoi des comptes rendus aux adhérent·es, suivi des adhésions, permanence téléphonique.
  • Représentation du réseau au sein des instances professionnelles et institutionnelles
  • Animation et suivi des commissions thématiques.
  • Veille, élaboration et transmission de ressources sur le territoire en direction des adhérent·es.
  • Veiller à la qualité de l’interface entre le bureau, le CA, les bénévoles et les différentes commissions de travail de l’association.

ADMINISTRATION

  • Suivi du budget général de la structure en lien avec l’administratrice du réseau.
  • Recherche de nouveaux financements : veille active sur les nouveaux dispositifs et appels à projets, montage de dossiers de subvention, en lien avec l’administratrice, auprès des collectivités territoriales et des organismes professionnels (CNM, SPEDIDAM, ADAMI).
  • Formulation de dossiers de présentation des projets en lien avec les demandes de financements en cours.
  • Conservation des archives de l’association : organiser, mettre et tenir à jour les archives (comptes rendus, documents de référence…).

PRODUCTION

Suivi opérationnel des événements de l’association, parmi lesquels le GROÔ, le Charivari, les rencontres professionnelles, ainsi que toute action qu’Occijazz pourra développer :

  • suivi technique et logistique,
  • élaboration des feuilles de route.

Ce suivi sera réalisé en lien avec la chargée d’administration d’Occijazz et les équipes des lieux accueillant ces événements.

COMMUNICATION

  • Définir et coordonner la mise en place de la stratégie de communication en lien avec la commission communication.
  • Administration et mise à jour du site internet.
  • Rédaction de la lettre d’information bimestrielle (à destination de l’ensemble de la profession à l’échelle nationale).
  • Rédaction de la lettre interne mensuelle aux adhérent·es (actu du réseau, appels à projets, actu des adhérent·es).
  • Animation des réseaux sociaux.
  • Développement et mise à jour des bases de données.
  • Relations presse.
  • Mise en place de supports imprimés occasionnels (plaquette de présentation du réseau).

PROFIL

  • Niveau master.
  • Expérience significative en matière d’organisation de projets culturels, et, connaissance des NTIC.
  • Bonne connaissance du milieu du jazz et de ses réseaux.
  • La connaissance du territoire, de la région Occitanie et de ses acteurs et actrices sera appréciée.
  • Sens du travail en équipe et des relations publiques.
  • Disponibilité, rigueur, polyvalence, sens de l’organisation et de l’anticipation.
  • Capacités d’initiative et créativité, autonomie.
  • Capacités à travailler avec des interlocuteurs/trices multiples, capacité d’adaptation et de négociation.
  • Aisance relationnelle et qualité rédactionnelle.
  • Maîtrise de l’outil informatique. La connaissance des logiciels de la suite adobe sera appréciée.
  • Permis B.
  • Mobilité occasionnelle sur le territoire envisagée.

Lieu de travail : Toulouse ou Montpellier.

Rémunération : selon profil et expérience indexé sur la CCNEAC. CDI, 30 heures.

Candidature (lettre de motivation et CV) à envoyer à : administration@occijazz.fr avant le 2 avril 2021.

Entretien : semaine du 12 avril 2021.

Prise de poste dès que possible.

[Offre d'emploi] Chargé.e d’administration et production, Les Ombres, Montpellier (34)

Fiche de poste

Les Ombres sont un ensemble de musique baroque co-dirigé par Margaux Blanchard et Sylvain Sartre.

L’ensemble est en résidence croisée au CCR d’Ambronay – Centre de Musique Baroque de Versailles, aux Nuits musicales d’Uzès, « artiste associé » à la Fondation Singer Polignac, et soutenu par la Caisse des Dépôts, la DRAC et la région Occitanie.

En prévision du départ en congé parental de sa chargée d’administration et production, Les Ombres lancent un appel à candidature pour son remplacement.

  • Nom de la structure : association Les Caractères de la musique / ensemble Les Ombres
  • Intitulé du poste : Chargé·e d’administration et de production
  • Nature du poste : CDD d’un an (possible évolution selon contexte budgétaire), 35h hebdomadaire
  • Niveau de formation, de qualification requis, et/ou expérience professionnelle nécessaire : Bac + 3 en management culturel minimum, minimum 2 ans d’expérience dans un poste similaire dans le domaine du spectacle vivant
  • Positionnement du salarié dans l’organigramme : Sous la responsabilité du conseil d’administration et en lien avec les co-directeurs musicaux des projets et le chargé de diffusion / production.
  • Salaire brut mensuel : 1 900€
  • Date de début du contrat : 1er mai 2021
  • Lieu d’exercice : Bureau fixe situé en coworking au centre-ville de Montpellier, télétravail possible.

Missions

Gestion administrative : construction et suivi des budgets ; gestion de la trésorerie ; veille, rédaction et suivi des appels à projet et dossiers de subvention ; rédaction des contrats ; facturation ; gestion sociale (DPAE, paies, déclarations de cotisations)…

Gestion de production : montage financier des projets ; coordination des interventions des artistes et techniciens, organisation de leurs plannings et des conditions de leur accueil, transports et hébergements ; rédaction des feuilles de route et fiches techniques ; présence sur place pour appuyer logistiquement le chargé de diffusion/production (notamment pour les événements d’EAC en région Occitanie).

Connaissances requises

  • Connaitre l’environnement social, fiscal et comptable des entreprises culturelles, en particulier du spectacle vivant.
  • Maitriser les dossiers de demande de financements, de subventions et d’aides auprès des partenaires publics, privés et des sociétés civiles
  • Connaitre les logiques et processus de production et les spécificités liées aux instruments (conditions de transport, d’accords, etc.)
  • La connaissance du réseau des ensembles musicaux spécialisés et du milieu de la musique classique serait un plus

Savoir-faire technique et méthodologiques requis

  • Mener une veille permanente sur son secteur
  • Maitriser le logiciel Spaiectacle et le pack Office. La maîtrise d’Indesign serait un plus
  • Savoir expliciter les étapes d’un projet de production et évaluer leurs moyens et contraintes techniques et logistiques
  • Permis B et maîtrise de l’anglais souhaité

Savoir-faire comportemental requis

  • Qualités d’organisation, de coordination et d’anticipation
  • Facilités de communication et pédagogie dans les relations avec les artistes et les équipes des lieux (rôle de médiation)
  • Adaptabilité, curiosité
  • Autonomie et adaptabilité indispensables (équipe éclatée géographiquement)

Fiche de poste détaillée sur demande

Envoi des candidatures (CV et lettre de motivation) avant le 2 avril 2021 recrutement@lesombres.fr

[Webconférence] Écologie des pratiques culturelles numériques

Webconférence
Écologie des pratiques culturelles numériques

Mecredi 16 septembre à 10h 
en partenariat avec Illusion & Macadam

Vous avez été nombreux·ses à participer à notre Webconférence Écologie des pratiques culturelles numériques, sur Zoom comme sur notre Facebook Live !
Un GRAND merci à tou·te·s, ainsi qu'aux aux intervenant·e·s et invité·e·s mystères pour leur éclairage et leur témoignage.
Pour voir ou revoir cette vidéo, rendez-vous sur notre page Facebook ou demandez-nous l'enregistrement par mail : formation@lardec.fr

VOIR LA VIDÉO

•••••••••••••••

Et aussi
poursuivez la thématique avec la formation Adapter ses pratiques professionnelles aux enjeux climatiques les 16 & 17 novembre 2020

EN SAVOIR +

•••••••••••••••
Et aussi
Retrouvez la webconférence du mercredi 17 juin 2020 : Face aux enjeux climatiques, quel rôle pour le secteur culturel ?
Pour voir ou revoir cette vidéo, rendez-vous sur notre page Facebook ou demandez-nous l'enregistrement par mail : formation@lardec.fr

VOIR LA VIDÉO

•••••••••••••••

Durant le confinement, les professionnel·le·s de la culture ont pu mesurer les bienfaits et les limites du numérique. Une expérience grandeur nature. Télétravail, diffusion d’œuvres en ligne, soirées dansantes ou apéros en visio, les usages se sont transformés à toute vitesse pour s’adapter aux restrictions et ouvrir de nouvelles fenêtres de sociabilisation. Certaines d’entre elles resteront ouvertes.

Pourtant, depuis de longues années maintenant, les outils numériques nous entraînent vers - ou imposent - des usages dont les effets pervers sont nombreux. Au sein des organisations, le travail évolue, transformé par une exigence d’agilité et de temps réel. L’utilisation des outils numériques aspire le temps, perturbe nos efforts de concentration, génère de nouveaux flux au risque de l’éparpillement. L’agitation immédiate semble remplacer la pensée plus structurée et à plus long terme. Le concept tout à fait trompeur de dématérialisation conduit à l’oubli ou au déni d’impacts environnementaux pourtant considérables. La méconnaissance des ordres de grandeur liés à ces enjeux empêchent tout approche durable des usages numériques.

Intervenant·e·s

David Irle - Aladir conseil

Il a travaillé pendant huit ans pour Occitanie en scène, au service du développement de projets culturels européens et internationaux, il a été à l’initiative du projet collectif Madeleine H/F portant sur l’égalité femmes/hommes dans les métiers de la culture en Languedoc-Roussillon. Désormais consultant indépendant sur les questions de renforcement économique en conditions hostiles, notamment auprès des entreprises culturelles, spécialiste des problématiques énergétiques liées au réchauffement climatique et des financements européens. Avec son projet Aladir conseil, il travaille à une meilleure compréhension des impacts du réchauffement climatique pour la culture, et de la façon dont la culture pourrait disséminer de bonnes pratiques, par des projets artistiques capables de transformer les imaginaires, par l’exemplarité professionnelle de ceux qui le peuvent et par la redéfinition des politiques publiques en la matière.

Jean-Lou Fourquet - Homo Conscientus

Cofondateur à Toulouse de la coopérative d’études et de conseil en développement durable PALANCA puis de la conciergerie de quartier Allo Bernard, Jean-Lou Fourquet est désormais à la tête d'Homo Conscientus, un projet dans lequel il travaille à comprendre le monde pour aider les autres et lui-même à le changer. Il synthétise, vulgarise et transmets ses connaissances par le biais de conférences, d'ateliers et de deux blogs : avantlecafe et apreslabiere. Pour une humanité plus consciente de ses impacts, mais aussi plus au fait des avenirs souhaitables. Nous vous conseillons vivement de suivre son travail en vous inscrivant à sa newsletter et en visionnant sa conférence sur l'économie de l'attention.

https://homoconscientus.fr/
https://avantlecafe.fr/
https://www.youtube.com/watch?v=2G2jXzsngIg
https://apreslabiere.fr/

Julie Orgelet - DDemain

Experte en analyse du cycle de vie, Julie Orgelet accompagne les entreprises depuis plus de 10 ans dans l’évaluation et la réduction des impacts environnementaux de leurs produits. Chef de projet numérique à ses heures, elle a découvert le monde des services numériques en 2013. Elle a réalisé alors qu’au delà des terminaux, les impacts de ce secteur étaient réels et diffus ! Alors que l’IT for Green est présenté comme LA solution à la crise environnementale actuelle, les services numériques sont loin d’être responsables. En 2017, Julie a rejoint le Collectif conception numérique responsable et l'Alliance GreenIT et co-signé le livre blanc sur l’écoconception des services numériques. En 2018, elle a créé DDemain avec pour vocation d’accompagner les entreprises et les collectifs dans leur transition. Elle forme et accompagne les entreprises à l'écoconception de leur service numérique et anime des ateliers autour des écogestes numériques : les ateliers econ[u]m. Prochain atelier le 25 septembre à Mauguio avec la CCI de L'Hérault.

https://collectif.greenit.fr/
https://www.herault.cci.fr/agenda/atelier-econum-quels-ecogestes-pour-un-numerique-responsable

[WEBCONFÉRENCE] Face aux enjeux climatiques, quel rôle pour le secteur culturel ?

Face aux enjeux climatiques, quel rôle pour le secteur culturel ?
Mercredi 17 juin 2020
de 10h à 11h30 en ligne

Vous étiez nombreux·ses à participer à notre webconférence ce mercredi 17 juin Face aux enjeux climatiques, quel rôle pour le secteur culturel ?, sur Zoom comme sur notre Facebook Live ! Un GRAND merci à tou·te·s !

Pour voir ou revoir cette vidéo, rendez-vous sur notre page Facebook ou demandez-nous l'enregistrement par mail : formation@lardec.fr

VOIR LA VIDÉO

•••••••••••••••

L’Ardec et Illusion & Macadam se retrouvent autour de David Irle – AladirConseil pour un partenariat inédit sur la question de l’impact carbone dans le secteur culturel.

Cette crise sanitaire a créé, chez nombre d’entre nous, l’envie d’agir à son niveau sur les questions d’environnement et notamment de réchauffement climatique. Le secteur culturel n’est pas exempt de cette réflexion, bien au contraire. La question du développement durable est présente auprès des festivals ainsi que des lieux depuis plusieurs années, mais reste encore difficile à interroger pour les équipes artistiques.

C’est pourquoi la collaboration entre nos 2 structures et AladirConseil fait sens et permet d’envisager des actions mutualisées et complémentaires sur le long terme (webinaires, formations, rencontres professionnelles…). Nous souhaitons ainsi participer à la constitution d’une communauté de professionnel·le·s produisant de la ressource et des échanges de pratiques utiles pour l’ensemble du secteur culturel.

Au programme

Autour de David Irle, seront présent·e·s Gwendolenn Sharp - The Green Room et Samuel Valensi - The Shift Project pour aborder ces questions.

Qu’est-ce que la culture peut raconter pour nous aider à saisir l’ampleur de la tâche ou expérimenter de nouvelles pratiques ? Comment inscrire nos actions pour allier l’efficience, la résilience et l’endurance, lutter contre l’éco-anxiété et l’éco-fatigue ? La Coopération culturelle avec d’autres territoires et structures peut-elle entraîner ce mouvement ?

S'INSCRIRE

Intervenant·e·s

Gwendolenn Sharp est la fondatrice de The Green Room, une organisation oeuvrant pour le changement environnemental et social dans l'industrie de la musique. Elle a travaillé avec des institutions culturelles, des festivals et des ONG environnementales en Pologne, France, Allemagne et Tunisie et possède une expérience diversifiée dans la production de concerts, la gestion de tournées, la conception de projets, la coopération internationale et le développement d'outils et de stratégies. Elle est membre du Réseau des Managers Culturels, du Réseau Eco-Evénements (REEVE) et évaluatrice pour A Greener Festival (UK). TGR : The Green Room est une association qui développe des stratégies créatives pour accompagner le changement environnemental et sociétal dans l’industrie de la musique. Depuis 2016, travaillant avec des musicien·ne·s et technicien·ne·s associé·e·s, l’association met en place des tournées bas-carbone, réalise des évaluations, des actions de sensibilisation, des formations et des études opérationnelles sur les pratiques artistiques et les enjeux environnementaux.

Samuel Valensi est auteur et metteur en scène, fondateur de la compagnie de théâtre "La Poursuite du Bleu". Il est diplômé de HEC Paris, spécialisé en management de la création, et licencié de Philosophie à la Sorbonne Paris IV. Il enseigne la production du spectacle vivant et la responsabilité environnementale de la culture à HEC Paris et à l'ICART. Depuis cette année, il travaille à la décarbonation du secteur culturel au sein du think tank The Shift Project qui œuvre en faveur d’une économie libérée de la contrainte carbone.

David Irle a travaillé pendant huit ans pour Occitanie en scène, au service du développement de projets culturels européens et internationaux, il a été à l’initiative du projet collectif Madeleine H/F portant sur l’égalité femmes/hommes dans les métiers de la culture en Languedoc-Roussillon. Désormais consultant indépendant sur les questions de renforcement économique en conditions hostiles, notamment auprès des entreprises culturelles, spécialiste des problématiques énergétiques liées au réchauffement climatique et des financements européens. Avec son projet AladirConseil, il travaille à une meilleure compréhension des impacts du réchauffement climatique pour la culture, et de la façon dont la culture pourrait disséminer de bonnes pratiques, par des projets artistiques capables de transformer les imaginaires, par l’exemplarité professionnelle de ceux·celles qui le peuvent et par la redéfinition des politiques publiques en la matière.

Et aussi...

FORMATION À DISTANCE
Adapter ses pratiques professionnelles aux enjeux climatiques​

20 et 21 juillet 2020

EN SAVOIR +

[COVID-19] TOUTES LES RESSOURCES ET AIDES UTILES !

Ressources Covid19
(Actualisées au 08.04.20)

Social / Fiscal

Activité Partielle

Reporter vos cotisations sociales et impôt directs

Pour les adhérent·e·s de l’Ardec : Merci de contacter votre interlocuteur·ice du service gestion pour la mise en place de ces reports.

Parent confiné garde d’enfants

  • Pour permettre aux employeurs de demander un arrêt de travail pour leurs salariés contraints de garder leur enfant à domicile : https://declare.ameli.fr/

Mesure de soutien aux intermittent·e·s 

Mesure de soutien aux demandeurs d’emplois

Aides financières et mesures pour les entreprises culturelles

Aide de l’Etat de 1 500 euros 

A partir du mercredi 15 avril, les entreprises qui connaissent le plus de difficultés pourront solliciter, au cas par cas auprès des régions, une aide complémentaire de 2 000 €.

Fond exceptionnel  de la région Occitanie pour les associations culturelles :

Aide du CNM :

Bénéficier des prêts de trésorerie garantis par l'État :

Report des loyers et factures de gaz et d'électricité :

Question/ réponses et  vidéos sur ces sujets

Dispositif d'accompagnement : Appui-conseil RH

Bénéficiaires

TPE-PME adhérentes de l'AFDAS de moins de 250 salarié·e·s :

  • Vous devez piloter votre équipe, recruter, anticiper les risques de conflits ?
  • Vous devez maintenir votre équipe au niveau de compétences exigé pour soutenir le développement de vos projets ?
  • Le temps vous manque ?
  • Vous souhaitez être accompagné par des consultant·e·s ancré·e·s dans la réalité professionnelle des entreprises ?
  • Vous souhaitez bénéficier d’outils RH construits avec vous et faciles à mettre en œuvre ? 

☛  Cette prestation vous concerne !

Objectifs

Notre pari : vous faire gagner du temps et vous permettre de maintenir et développer la performance de votre structure sur les 3 axes suivants :

  • améliorer vos pratiques RH, 
  • adapter vos ressources à vos besoins,
  • développer les compétences des collaborateur·rice·s.

☛  L'Ardec intervient en tant que consultant expert des sujets de RH et dans l’accompagnement des TPE/PME des branches professionnelles Spectacle Vivant et Audiovisuel. Nous nous engageons à vous apporter appui, conseils et outils pratiques dans votre quotidien, pour travailler au mieux sur vos problématiques et apporter des solutions adaptées.

Durée

La prestation dure 5 jours, qui peuvent être adaptés en fonction des besoins et de la disponibilité de l’entreprise (sur une période de 12 mois maximum).

Coût

Cette action financée par l’Afdas dans le cadre de l’EDEC Culture, Création, Communication est co-financée au titre du Plan d’investissement dans les compétences. Elle bénéficie également de l’expertise du ministère du Travail et du financement du ministère de la Culture.

Grâce à vos contributions conventionnelles de branche et aux co-financements régionaux, la prestation est prise en charge à 100% par l’Afdas pour les entreprises de moins de 50 salariés. Pour les entreprises de plus de 50 salariés, veuillez contacter votre interlocuteur Afdas.

Déroulement de l'accompagnement

Phase 1 - Pré-diagnostic (0.5j)

Nous découvrons votre structure et son environnement. Nous cadrons votre problématique RH et identifions les objectifs de l’accompagnement.

Livrable : Plan d’intervention incluant le calendrier prévisionnel de l’intervention

Phase 2 – Diagnostic et construction du plan d’actions (1.5 j)

Nous effectuons l’état des lieux des enjeux et pratiques RH dans votre entreprise. Nous co-construisons ensemble un plan d’actions stratégique et opérationnel.

Livrable : rapport complet présentant le diagnostic et un plan d’action en tenant compte de ses besoins spécifiques et de sa stratégie

Phase 3 – Accompagnement à la mise en œuvre (2j)

Nous vous accompagnons dans la mise en œuvre du plan d’actions et à la prise en main d’outils RH.

Livrable : une synthèse de l’accompagnement (plan d’actions opérationnel détaillé et actualisé en fonction des actions mises en œuvre, en cours et à venir, outils pratiques utilisés et des préconisations pour la suite de l’accompagnement).

Phase 4 - Suivi du plan d’actions (1j)

Nous effectuons un bilan avec vous pour évaluer les actions mises en œuvre (3 à 6 mois après la validation du plan d’actions).

Livrable : Rapport de suivi des actions mises en œuvre et/ou à engager.

Comment bénéficier du dispositif ?

  1. Prenez contact avec Joelle Leboeuf (correspondante Afdas en Occitanie) qui vous guidera sur le choix de votre consultant : j.leboeuf@afdas.com
  2. Téléchargez et complétez la demande de prise en charge.
  3. Retournez-la à l’Afdas accompagnée de la proposition d’intervention du consultant choisi.
  4. Vous démarrez la première phase de diagnostic de l’appui-conseil RH à réception de la convention de prestation de l’Afdas.

Infos

✓ Pour plus d’information, rapprochez vous de l’ARDEC Montpellier ou contactez l'Afdas.
☑ Téléchargez la plaquette
▶ Découvrez les témoignages des entreprises qui nous ont fait confiance

Parcours emploi compétences

À partir de janvier 2018, les contrats aidés sont transformés en parcours emploi compétences.

La mise en œuvre des parcours emploi compétences repose sur le triptyque emploi-formation-accompagnement : un emploi permettant de développer des compétences transférables, un accès facilité à la formation et un accompagnement tout au long du parcours tant par l’employeur que par le service public de l’emploi, avec pour objectif l’inclusion durable dans l’emploi des personnes les plus éloignées du marché du travail.

Retrouvez plus de précisions : http://travail-emploi.gouv.fr/emploi/insertion-dans-l-emploi/parcours-emploi-competences/article/parcours-emploi-competences